La Sophrologie, définition

Pour définir la sophrologie,  je vais commencer par une définition “formelle”, acquise pour vraie (latin etymologia, du grec etumologia, de etumos, vrai) :  selon son étymologie, la sophrologie signifie :

  • SOS : équilibre, harmonie, sérénité
  • Phren : conscience, esprit
  • Logos : science, étude, discours.

Ce qui permet d’expliquer ensuite le processus sophrologique qui , à travers la rigueur du « Terpnos Logos », (discours), de sa méthodologie, et aussi la voix du sophrologue, son énergie, sa vibration, « autorise » la personne à se recentrer, à observer et à valider de manière objective sans se juger ce qu’elle vit au moment présent.
Dans mon expérience, la sophrologie aide à prendre conscience de son corps, de ses tensions, mais aussi de son état psychique, de ses ruminations et de ses émotions ; le simple fait de « s’arrêter », de sortir de sa manière habituelle d’être dans la réactivité à ce qui se passe, aux évènements qui se présentent, permet de revenir à soi-même, d’observer ce que je me dis (les pensées), ce que je ressens (les émotions et les tensions); je ne peux plus les ignorer, ce qui est déjà « un acte » en soi ; et un premier pas à retrouver une détente, une harmonie entre mon corps et mon esprit ; à contrario, si je les nie je ne me donne pas la permission d’en prendre soin.
L’intention de la sophrologie va au-delà de ces effets thérapeutiques : par la répétition des techniques et de l’observation des « phénomènes qui apparaissent, la sophrologie dévoile et met en lumière la Conscience elle- même c’est-à-dire, dans mon expérience, « l’Observateur ou Ce qui observe ».

Pour Le Docteur M.A Auquier, et le Docteur P.A Chéné, ( Sophrologie et gestion du stress. Editions Elébore)

La Sophrologie Caycédienne sont des termes créés par le médecin neuropsychiatre Professeur Alfonso Caycedo, pour désigner une méthode scientifique conçue pour maitriser l’équilibre corps- esprit, pour l’étude de la conscience et la conquête des valeurs de l’homme, avec des procédés vivantiels qui lui sont propres.

Pourquoi pratiquer la sophrologie ?

De la même façon que l’on peut faire du sport ou se nourrir sainement, la pratique de la sophrologie est une façon complémentaire de s’occuper de soi et de favoriser son épanouissement personnel.

La sophrologie propose des techniques simples de relaxation à mettre en place au quotidien pour :

  • Préserver sa santé et sa vitalité
  • Prendre du recul par rapport à des situations quotidiennes personnelles ou professionnelles
  • Gérer efficacement son stress et ses émotions.
  • Renforcer sa confiance en soi.
  • Affirmer ses valeurs de vie

Les techniques

La relaxation dynamique

Issue de l’étude de certaines pratiques orientales, elle constitue la base de l’entrainement sophrologique en développant notre qualité de conscience à travers la relation au corps.

Les techniques spécifiques

Ces techniques utilisent la relaxation et la visualisation vers des objectifs spécifiques correspondant aux besoins de chacun (évacuer ses tensions, se préparer à une situation, se relier à ses émotions positives… ).

Déroulement d’une séance de sophrologie

La séance commence par une première phase d’écoute et d’échanges qui permet de cibler les besoins de chacun !

Un temps est ensuite consacrée à la pratique d’exercices corporels, essentiellement la pratique des différents degrés de la relaxation dynamique et / ou un temps de pratique de techniques spécifiques choisies en fonction des thèmes abordées et des objectifs de la séance. Selon les techniques proposées, la posture pourra être adaptée assise, debout ou longée.

Echanges après les techniques

Puis vient le temps de sortie de la pratique suivi d’un échange sur le vécu de l’exercice. Cet échange permet de faire émerger les points importants de la séance et d’aller de l’avant dans le travail sophrologique. Vous serez invité à écrire vos vécus après chaque pratique afin de favoriser encore davantage leur intégration; bien sûr vous choisirez ou non de le faire, à votre convenance.

Positionnement du sophrologue

C’est toujours dans une relation sans jugement et en respectant vos besoins, ainsi que vos valeurs et vos éventuelles difficultés, que je vous proposerai mon accompagnement en tant que sophrologue.